Afin de financer entièrement leur mission, nos volontaires dont la mission est à l’étranger, ont 6 mois pour lever 10 000€. Découvrez comment Emmanuelle et Juliette ont réussi à atteindre cet objectif pour financer leur volontariat.

LA FORMATION D’IMPULSO

Emmanuelle et Juliette sont devenues volontaires pour l’ONG Impulso en juillet 2022. Durant l’été qui a suivi, elles ont suivi plusieurs formations parallèlement à leurs stages respectifs.

En plus d’une formation complète sur la micro-finance, elles ont échangé avec d’autres volontaires sur le terrain, appris à présenter leur projet et à convaincre leur auditoire de son impact. Motivées, elles se sont lancées en septembre dans le défi de lever 10 000€ de dons.

LE PREMIER CERCLE

Elles ont fonctionné par étapes. Elles ont commencé par contacter leur cercle proche (famille et amis) et leur ont expliqué le projet en détail. Ce cercle proche a rapidement adhéré au projet.

Elles ont ensuite créé une page Instagram pour présenter leur projet en créant une réelle communauté. Elles ont mis en place des stratégies de communications et ont ainsi rassemblé beaucoup de petits dons en très peu de temps.

LE DEUXIÈME ET TROISIÈME CERCLE

En parallèle, elles ont démarché des entreprises, mais ont rencontré peu de succès.

Elles ont alors pris conscience de la difficulté du démarchage professionnelle et ont rebondi en nous contacté des entreprises de plus petites tailles, comme le cabinet de conseil Manecho et la start-up française Quitoque.

Elles ont également sollicité plusieurs fondations, dont la fondation Pierre Ledoux, fondation de Toulouse Business School (école de Juliette) et le Lions Club de Clamart. Cela leur a appris à structurer leur propos mais aussi à pitcher un projet de manière claire et efficace dans le but de convaincre un auditoire.

Elles ont même participé à un concours de projets innovants, les “Eco Awards” tenus à Toulouse Business School pour un montant de 500€ mais malheureusement nous n’avons pas été sélectionnées.

DÉMARCHAGE DIRECTEMENT AUX PARTICULIERS

Pour terminer cette levée, Emmanuelle et Juliette ont aussi démarché directement des particuliers en organisant divers événements, de la vente de crêpes dans la rue à un stand au marché solidaire de Meudon. Cette dernière expérience n’a pas été la plus facile. Elles avaient décidé de cuisiner un “Chili sin carne” pour une centaine de personnes, ce qui a demandé beaucoup d’organisation et de temps, pour un résultat qui n’a pas atteint leurs espérances. Bien qu’elles n’aient pas subi de perte, le gain leur a semblé trop faible par rapport au temps et à l’énergie investis.

Démarchage d'entreprise pour la levée de dons
Vente au marché pour la levée de dons

UNE EXPÉRIENCE FORMATRICE

Ce parcours leur a appris la résilience, à mobiliser leur réseau, à prendre la parole devant un auditoire et à s’approprier un projet pour le présenter. Cette levée de fonds, ponctuée de hauts et de bas, s’est conclue sur un dépassement de l’objectif initial : elles ont collecté au total 10 772 € de dons !

“On s’est prouvé à nous-même que c’est possible de réaliser de grands projets, même à 22 ans !” Emmanuelle – Volontaire 2023.1